Accueil > Le RVRH > Notions connexes
Ostéomalacie
Equipe RVRH

Ostéomalacie chez l’adulte veut dire « Os mous » pour les enfants on parlera alors de Rachitisme.
Bien que l’ostéomalacie classique soit un défaut de minéralisation provoqué par une carence en Vitamine D, elle se distingue de l’ostéoporose qui est provoquée par un manque de minéraux (calcium et phosphore) rendant l’ensemble du squelette plus fragile. On peut préciser qu’il ne s’agit pas d’une maladie en tant que telle, mais d’un processus naturel lié le plus souvent au vieillissement ou à un manque d’exposition au soleil . Or l’ostéomalacie, bien que fragilisant les os, ne résulte pas d’une carence minérale importante mais d’un défaut des mécanismes de minéralisation du squelette ( tissu ostéoide constitué par des cellules spécialisées ; voir l’explication des termes « ostéoblastes » et » ostéocytes ») et bien souvent l’ostéo-densitométrie montre une masse osseuse normale dont la fragilité est révélée pas scintigraphie osseuse. Cela démontre que le problème se situe au niveau de la trame osseuse, rendant l’os plus souple et donc flexible sous l’effet des contraintes mécaniques importantes de la vie quotidienne(marche, montée et descente d’escaliers), entraînant des déformations plus ou moins importantes.
Quand l’Ostéomalacie apparaît à l’âge adulte elle peut devenir invalidante et être douloureuse, entraînant parfois une perte de stature de plusieurs centimètres.

Il existe plusieurs causes d’Ostéomalacie :

- la carence en vitamine D (différentes causes sont possibles). Elle provoque un déficit en calcium et phosphore dans l’ensemble du squelette et cause une faiblesse musculaire. L’ostéodensitométrie peut parfois mettre en évidence une profonde déminéralisation entraînant des fractures spontanées.
- la carence en phosphore (plus rare). On parle alors de diabète phosphaté. Le calcium reste normal mais le phosphore n’est pas suffisant pour fixer le calcium dans l’organisme.

Les RVRH peuvent entrer dans ce cadre quand le traitement est mal adapté, entrainant un niveau élevé des phosphatases alcalines ou quand la PTH reste élevée (Hyperparathyroidie secondaire).
Les TIO (tumor-induced osteomalacia, ostéomalacie provoqués par une tumeur) entraînent une ostéomalacie assez importante mais pouvent être rapidement corrigée par apport d’une forme activéec de vitamine (calcitriol ou alpha-calcidfol) et de phosphore en quantité importante.
Un cas spectaculaire de TIO est décrit dans un article médical disponible ici

Voici un schéma synthétisant les différentes situations d’Ostéomalacie :