Accueil > Qui sommes nous ?
Le conseil scientifique
Pol Harvengt

L’association s’est dotée d’un conseil scientifique (CS).
Le CS a pour but de valider les informations scientifiques et médicales qui circulent au sein de l’association et sur le site internet.
De nombreuses expertises, différentes et complémentaires, sont représentées au sein du CS. Voici une présentation succinte de ses membres.

1. Les experts médicaux

Les experts médicaux qui ont accepté d’intégrer notre CS ont tous une expérience très importante du traitement du RVRH.

- Pr. Agnès Linglart (Hopital Kremlin-Bicetre) : pédiatre endocrinologue spécialisée, elle dirige également le Centre de Référence des Maladies Rares du Calcium et du Phosphore.
- Dr Anya Rothenbuhler (Hopital Kremlin-Bicetre) : pédiatre endocrinologue.
- Dr Peter Kamenicky (Hopital kremlin-Bicetre) : endocrinologue, son expertise complémente donc celle des Dr Linglart et Rothenbuhler mais pour les adultes
- Dr Karine Briot (Hopital Cochin) : rhumatologue
- Prof. Dominique Prié (Hopital Necker) : néphrologue
- Dr Caroline Silve (Hopital Kremlin-Bicetre) : spécialiste du diagnostique moléculaire.
- Pr Catherine Chaussain (Hopital Bretonneau) : dentiste spécialisée et chercheur spécialiste des problèmes de minéralisation de l’os et de la dent.

2. Les experts scientifiques

les experts scientifiques apportent un éclairage différent de part leur expertise :

- Dr Aline Martin (Université de Miami, USA) : chercheur dans le domaine des mécanismes moléculaires de régulation de la phosphatémie.
- Prof. Philippe Van der Auwera (industrie pharmaceutique) : spécialiste du développement clinique de nouvelles thérapies.

3. Réunion du CS et représentation de l’association

Le CS se réunit 2 fois par an en séance plénière.
L’association est traditionnellement représentée par des membres du bureau ( Rachid Bennamar, Pol Harvengt) et par la présidente.
Les dates de réunion sont diffusées à l’avance aux membres, qui sont libres d’y assister. Il faut néanmoins savoir que les sujets de discussion et les échanges avec des interlocuteurs impliquent que les réunions soient parfois tenues en anglais.